CRM et ERP Open Source : tour d’horizon 2008 des progiciels Open Source – Open Source, Linux et Logiciels Libres

CRM et ERP Open Source : tour d’horizon 2008 des progiciels Open Source

Parmi les ERP Open Source, les plus connus se nomment Compiere, Open Bravo et TinyERP. Du côté du CRM, seul SugarCRM se démarque nettement. Ces progiciels sont édités par des entreprises qui contrôlent les évolutions, construisent des réseaux de partenaires intégrateurs et proposent des versions ou des modules payants. Ce modèle hybride n’est pas loin du modèle commercial traditionnel, même si la version gratuite respecte les contraintes de la licence GPL, ce qui ne plaît d’ailleurs pas à tout le monde.

D’où certains Fork comme parmi les plus réputés, ADempiere et Vtiger qui sont respectivement issus de Compiere et SugarCRM. Leur pérennité semble plus fragile mais leur communauté réfute cet argument. Quel que soit l’outil, le coût est concentré sur le service et l’argument de l’open source réside alors dans les possibilités accrues de développer des modules complémentaires. Par ailleurs, le code source reste toujours accessible – le développement d’extensions s’en trouve facilité et les clients sont ainsi rassurés sur la pérennité et l’ouverture du produit.

Tous ses progiciels possèdent une couverture fonctionnelle comparables à celle des produits commerciaux. Les ERP Open Source incluent ainsi la comptabilité générale et analytique, la gestion des stocks et de la chaîne logistique, la gestion des appels d’offres et des commandes, ainsi que celle des ressources humaines. En revanche, la paie avec ses particularités locales n’est pas gérée hormis chez ERP5.

Par ailleurs, tous ces ERP comprennent un module CRM basique, guère comparable à un outil spécialisé comme SugarCRM. SugarCRM se démarque notamment par ses modules de gestion des Forces de Vente (SFA) et d’automatisation du marketing (EMA). En revanche, les modules reporting, workflows et la gestion des produits et devis ne sont disponibles que dans la version payante ou avec l’implémentation de modules complémentaires.

Les principaux ERP Open Source

ADempiere   

Adempiere, fork de Compiere, semble plus facile a mettre en oeuvre que Compiere. Par ailleurs, Adempiere propose de nombreuses documentations et tutoriaux en ligne. En plus du support des SGDB Open Source, ADempiere propose des outils tels que la réplication des données lors d’une migration.

Type : Java et PostGres, MySQL, Oracle ou Sybase.
Fonctionnalités : Dérivé de Compiere avec une interface Web en Ajax. Contrairement à Compiere, supporte les SGBD Open Source Postgres et MySQL.
Licence : MPL



Compiere   

Compiere s’adresse aux PME-PMI spécialisées dans la distribution et le service et cible plutôt les PME de taille importante. Reposant sur une architecture J2EE et le serveur d’applications JBoss, Compiere ne fonctionne pour le moment que sur les bases de données Oracle. En revanche, le projet dissident Adempiere a comblé ces lacunes de Compiere, notamment au niveau de l’interface Web et du support des SGBD Open Source.

Type : Java, Oracle, (ProgreSQL)
Fonctionnalités : Comptabilité générale et analytique, finances, gestion de la production, des stocks et de la chaîne logistique, RH, site de vente en ligne.
Licence : MPL


ERP 5  

ERP5 est une solution ERP développée sous Zope, et adaptée aux industriels et aux agences gouvernementales.

Type : Python – Zope
Fonctionnalités : finance et comptabilité, gestion de la relation client (CRM), gestion des achats, des ventes et de l’e-commerce, gestion de la chaine d’approvisionnement (SCM), gestion de la production (PDM), gestion des stocks, de la logistique et des ressources humaines.
Licence : GPL


OpenBlueLab

Open Blue Lab est un portail Web ERP & CRM pour PME/PMI, basé sur des modèles UML. L’application est facilement adaptable par la simple mise à jour des modèles UML.

Type : Java,
Fonctionnalités : Le module de gestion permet le suivi et le contrôle des processus d’affaires d’une organisation, intégrant, entre autre, les fonctions de gestion comptable et financière, des ressources humaines ou encore de la production.
Licence : GPL


Open Bravo

Openbravo est un ERP/PGI basé sur les technologies Web, J2EE et Ajax. Il est tout particulièrement dédié aux PME/PMI. La solution a connu un franc succès en Espagne, son pays d’origine. L’éditeur part maintenant à la conquête des grandes PME, voire des grandes entreprises et de nombreux pays avec une démarche de partenariat.

Type : Java, PostGres ou Oracle
Fonctionnalités : Le module de gestion permet le suivi et le contrôle des processus d’affaires d’une organisation, intégrant, entre autre, les fonctions de gestion comptable et financière, des ressources humaines ou encore de la production.
Licence : MPL

TinyERP : un progiciel rapide à mettre en oeuvre

TinyERP, le plus Open Source des ERP, possède une cinquantaine de partenaires. La couverture fonctionnelle est souvent comparée à celle de Sage Ligne 100 qui aurait servi de modèle. Elle comprend les principaux modules d’un ERP pour PME, excepté la paye et les états fiscaux, trop spécifiques à chaque pays. La personnalisation s’effectue par paramétrage et écriture de nouveaux modules.

Fonctionnalités:
Comptabilité générale et analytique, finances, gestion de la production, des stocks, de la chaîne logistique, des appels d’offres et des commandes, RH.
Type : Python et PostGres
Licence : GPL


Les principaux CRM Open Source

SugarCRM

SugarCRM est la solution CRM Open Source de référence. Elle comprend notamment les modules de gestion des Forces de Vente (SFA), d’automatisation du marketing (EMA), de reporting, et de gestion du service client. De nombreux composants Open Source sont proposés par la communauté : outils de reporting, gestion des produits, gestion des ventes devis, commandes, factures, gestion des contrats de service, gestion des équipes (extension des autorisations). Par ailleurs, SugarCRM propose des extensions Outlook, Word et Thunderbird pour Sugar Open Source.
Type : PHP et MySQL
Licence : GPL v3


Vtiger

VTiger CRM offre une couverture assez large des besoins CRM et se positionne comme une solution de CRM 100% Open Source pour les PME et les TPE. Il est interopérable avec les outils de bureautique et de messagerie électronique. Vtiger est conçu pour être globalement facile à installer, à personnaliser et à prendre en main. VTiger CRM est fondé et supporté par la société indienne VTiger, qui offre un support payant.

Type: PHP et MySQL
Fonctionnalités : Dérivé de SugarCRM avec fonctions de gestion de catalogues produits et de gestion commerciale.


Quelques prestataires de services :

Glossaire de l’article :

  • CRM (Customer Relationship Management) : Gestion de la Relation Client (GRC) – voir notre article le CRM c’est quoi ?
  • EMA (Enterprise Marketing Automation) : Gestion de campagnes marketing – solution  utilisée pour automatiser la communication de l’entreprise vers ses clients et prospects.
    Elle peut utiliser différents canaux : prospectus, é-mails, SMS, … Outre la gestion des campagnes proprement dite, l’EMA comprend des fonctions d’analyse des résultats.
  • ERP (Enterprise Ressource Planning) : Progiciel de gestion intégré, logiciel qui permet de gérer l’ensemble des processus d’une entreprise (Vente, Distribution, Approvisionnement, Gestion Comptable et financière, Gestion des Ressources Humaines).
  • SFA (Sales Force Automation) : la Gestion des forces de ventes est un sous-semble du CRM.
    La gestion des forces de vente vise à automatiser le cycle de vente : aaisie des objectifs et prévisions, gestion des affaires, suivi des clients et des activités, analyse des ventes et statistiques. Par ailleurs, les solutions SFA propose  de mieux identifier les leviers de la satisfaction client et permettent la mise en oeuvre des actions correctives

CRM et ERP Open Source : tour d’horizon 2008 des progiciels Open Source – Open Source, Linux et Logiciels Libres

Blogged with the Flock Browser

Tags: , ,

2 Commentaires

  1. Raphaël Valyi

    Salut,

    merci pour ce tour d’horizon vulgarisateur. Je suis moi même l’auteur d’une étude de 120 pages sur les ERP open source qui va bientôt être publié sur le site de http://www.smile.fr.

    Cependant, une chose me chagrine, a propos de TinyERP dont dites: « La couverture fonctionnelle est souvent comparée à celle de Sage Ligne 100 ».

    Or d’après notre expérience, c’est en fait l’ERP open source le plus complet (et aussi le mieux conçu, tiens tiens…). Je ne sais pas si Sage 100 lui a servi de modèle, mais j’ai sur mon bureau le manuel de Sage 100, or il ne me semble pas que dans Sage 100 on trouve de la MRP, un moteur de BPM intégré, un CRM avancé avec interception des mails entrants/sortants, une gestion multi-stocks, une gestion de projet assez proche de Microsoft Project (mais pas encore aussi bonne, certes), des ponts avec les frontaux d’e-commerce les plus connus… Et je ne parle pas ici de la qualité de la modélisation qui permet de plier cet ERP à tous les besoins en conservant tous les bénéfices d’une réelle programmation objet (héritage et encapsulation notamment qu’on ne retrouvera pas sur les ERP type Compiere)
    Bref, j’invite à faire un tour des fonctionnalités entre un Compiere et un TinyERP, le constat est accablant pour Compiere: cet ERP est bien moins complet! (il est peut être mieux fini sur certains aspects et possède le buzzword J2EE, mais c’est tout).

    NB: qu’on ne nous accuse pas de partialité, nous avons comparé les ERP open source pendant 6 mois sans aucune relation privilégiée avec aucun éditeur, et ce n’est qu’à l’issue de cette étude que nous avons signé deux partenariats avec les solutions que nous estimions les meilleures en 2008: l’un avec Openbravo, l’autre avec TinyERP. Si nous avions pensé que TinyERP n’était qu’un Sage 100, nous n’aurions pas été partenaire TinyERP CQFD.

    Je pense que pas mal de gens surfent sur le mot ‘tiny’ pour discréditer TinyERP et diffuser des rumeurs comme celles sur Sage 100. Mais quand on y regarde de plus près, ce progiciel est très complet, sa modélisation supérieure, avec de vrais objets métiers (pas un cauchemar de pl/SQL au raz des paquerettes) et ses concepts avancés comme son BPM intégré, sa SOA native et son ouverture open source rendent la catalyse open source (le feedback communautaire) très efficace et ainsi, parmis les quelques 200 modules d’extensions qu’ils possède, les fonctionnalités sont bien là.

    Bon, rendez-vous sur le site de Smile dans 2 semaines pour un tour d’horizon plus complet et des illustrations concrètes de mes propos. Cordialement,

    Raphaël Valyi.

  2. Un tout beau comparatif comme je les aime, clair, complet et avec un glossaire à la fin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :